Neurofeedback Seine et Marne
Neurofeedback Dynamique NeurOptimal®

Optimisez vos fonctions cérébrales pour un mieux être global et une vie plus épanouie !

Les bienfaits de la méthode NeurOptimal®

Après presque deux décennies d’existence et plusieurs millions de séances effectuées à travers le monde sur des patients aux profils très variés, les bénéfices du Neurofeedback Dynamique sont aujourd’hui reconnus et identifiés notamment au travers des témoignages d’utilisateurs et de professionnels de santé dont vous pourrez lire un échantillon ci-dessous.

Ils sont également étendus et recouvrent l’ensemble des fonctions que peut gérer le cerveau.

Métamorphose du papillon - les bienfaits du neurofeedback

Voici une liste non exhaustive, des différents domaines où des améliorations notables ont été constatées par les utilisateurs NeurOptimal® :

  • les troubles du comportement/de l’humeur (hyperémotivité, stress, anxiété, angoisse, burn out, impulsivité, irritabilité, nervosité, déprime, lourdeur…)
  • le manque de concentration et d’attention
  • les pertes de mémoire (Alzheimer)
  • le sommeil (un sommeil plus réparateur, diminution des insomnies)
  • la fatigue chronique
  • les symptômes dépressifs
  • les désordres alimentaires
  • le syndrome de stress post traumatique
  • les migraines
  • les phobies
  • les troubles obsessionnels compulsifs (TOC)
  • l’hyperactivité (notamment chez les enfants hyperactifs)
  • le manque de confiance en soi/d’estime de soi
  • les addictions (alcool, tabac, drogues…)
  • les freins à l’apprentissage
  • les « dys » (dyslexie, dysgraphie, dysphasie…)
  • les difficultés scolaires
  • les acouphènes
  • les tremblements (Parkinson)
  • les problèmes moteurs (AVC, handicap…)
  • les crises d’épilepsie
  • les troubles du développement : troubles du spectre de l’autisme (TSA)
  • les difficultés relationnelles
  • ETC.

Les premiers changements peuvent apparaître rapidement, parfois même après la première séance à l’issue de laquelle, les personnes témoignent d’un sentiment d’apaisement, d’une profonde détente et d’un bien être retrouvé. Elles affirment également être davantage alignées, centrées avec un nouvel élan et un esprit plus alerte et vif qui peut dans les jours qui suivent, donner lieu à des envies, motivations ou idées novatrices !

Témoignages d’utilisateurs 

jeune fille dans un champ de fleurs

Klara (35 ans)

« Une première expérience de soin unique et très bénéfique à renouveler ! On est présent à soi, on se laisse aller et on peut sentir qu’un travail s’opère, le tout dans une telle subtilité, que c’est très agréable ! C’est aussi la meilleure écoute musicale de détente que j’ai pu entendre depuis quelques lustres, une qualité sonore de relaxation inégalable ! Séance bien appréciable, à tel point que j’en suis sortie dans un état de bien-être : relâchement du corps et apaisement de l’esprit. C’est vraiment réparateur. »

Béatrice (30 ans)

« Je ne connaissais pas le Neurofeedback Dynamique et l’expérience avec Corinne m’a très vite convaincue. Je suis venue pour des problèmes de concentration et de mémoire. Et depuis cette première séance, je constate déjà une différence dans ma clarté d’esprit, ma bonne humeur et aussi par rapport à l’esprit positif qui est beaucoup plus présent qu’avant. Corinne sait nous mettre à l’aise en nous expliquant le principe et le fonctionnement.
L’espace dédié à cette séance est également très propice pour se relaxer ; nous sommes dans un lieu privatif et silencieux qui permet de s’allonger tranquillement. Nous pouvons laisser libre cours à nos pensées, méditer ou tout simplement dormir. Je sens un allègement de mes préoccupations et un certain boost dans mes activités car j’ai l’esprit plus fort et vif.
Dans ma pratique sportive, j’ai aussi noté une nette différence au niveau du mental. J’ai hâte de continuer avec Corinne car en plus d’être bienveillante et attentionnée, elle est à l’écoute et grâce à nos échanges, elle m’aide à y voir plus clair, à être plus sereine face à la vie. »

Keyla (52 ans)

« J’ai fait deux séances de Neurofeedback Dynamique et je recommande l’expérience ! Je me suis sentie légère, apaisée et calme, plus alignée aussi. J’ai regagné de l’énergie, de la force et de la clarté dans mes pensées. Que des effets positifs ! »

Nathalie (48 ans)

« J’ai fait appel à Corinne car je cumulais deux activités professionnelles, un travail salarié et un travail en libéral. Grâce au Neurofeedback Dynamique, j’ai évité le burn out ! J’ai pu être efficace dans mon travail, être sans stress, avoir un sommeil réparateur.
Les séances me ressourçaient profondément.
Un grand merci à Corinne pour son accompagnement plein de délicatesse, de respect et bienveillant. »

Alain (68 ans)

« Je souffre d’acouphènes depuis 10 ans et je sens que plus j’entraine mon cerveau avec le Neurofeedback Dynamique, moins je suis gêné par les sifflements désagréables que provoquent ce trouble. Donc, je continue ! »

Rosa (55 ans)

« J’ai bénéficié de 15 séances de Neurofeedback Dynamique et dès la première séance, je me suis sentie plus détendue. Ces séances ont été extrêmement bénéfiques pour tout ce qui a trait au raisonnement, en effet, j’ai développé une grande vivacité et clarté d’esprit. Ma concentration, mon attention ainsi que ma mémoire se sont fortifiées. J’ai 55 ans et hier encore, je pouvais ressentir un déclin de mes capacités cognitives. Il est important à mon sens, de faire des séances « d’entretien » et c’est ce que j’ai l’intention de faire. Pour maintenir le cerveau résilient et en bonne forme, il faut continuer à l’entrainer ! Je recommande vivement de faire des séances ! »

Cyrielle (34 ans)

« Dès la première séance de Neurofeedback Dynamique, je me suis sentie totalement relaxée ! Cela a vraiment de l’impact ! J’en ressors à chaque fois plus forte, beaucoup moins stressée et en confiance à l’intérieur. L’accueil est chaleureux et l’ambiance du cabinet zen ! Je reviens toutes les semaines ! »

Témoignages de professionnels de santé​

Perrine Jeangirard, Psychologue

Edward O’Malley, Médecin américain

« L’utilisation de NeurOptimal® a été un processus de « changement de vie » pour moi et la majorité de mes patients, amis et membres de ma famille, d’une manière subtile, sans heurt, et même difficile à définir dans certains domaines, tout en étant plutôt direct et tout à fait évident dans d’autres. Mon opinion, en tant que scientifique et clinicien est la suivante : ceci est la technologie la plus puissante, sophistiquée, avancée et non-linéaire disponible pour se transformer à l’heure actuelle. »

Vincent J. Monastra, Docteur, Directeur de clinique

« Tous ceux qui ont suivi des séances de neurofeedback ont pu réduire leur posologie au moins de moitié* tout en conservant les bénéfices de leur traitement. Et environ 40% ont pu cesser de prendre leurs médicaments*.« 

* Toujours en accord avec le médecin traitant

Daniel Amen, Neuroscientifique clinique, Psychologue pour enfants

« D’après mon expérience avec le neurofeedback dynamique et le trouble du déficit de l’attention, beaucoup d’enfants parviennent à améliorer leur capacité de lecture et à diminuer leurs besoins médicamenteux*. NeurOptimal® aide aussi à réduire leur impulsivité et leur agressivité. »

Jamie Deckoff-Jones, Médecin 

« Pour les maladies chroniques telles que l’épilepsie, la dépression, l’hyperactivité, les troubles de l’alimentation, les blessures au cerveau et autres maux, c’est-à-dire le type de maladies contre lesquelles la médecine conventionnelle n’excelle guère, le neurofeedback est sous maints aspects plus utile que les médicaments, avec beaucoup moins d’effets secondaires. »

Frank H. Duffy, Neurologue, Professeur à l'Ecole de Médecine de Harvard

« La littérature scientifique […] suggère que le neurofeedback devrait jouer un rôle majeur dans de nombreux domaines difficiles. A mon avis, si n’importe quel médicament avait fait la preuve d’une efficacité aussi étendue, il serait universellement accepté et largement utilisé… C’est un domaine à prendre au sérieux par tous. »

Jack Woodward, Psychiatre 

« En 38 ans de pratique, je n’ai jamais vu aucun traitement qui parvienne à produire les résultats obtenus par le neurofeedback… J’ai vu des résultats atteints en quelques jours ou quelques semaines qui prenaient auparavant des mois ou des années en utilisant les meilleures techniques disponibles. »

Steve Ebright, Neuropsychologue 

« Mon expérience habituelle est que quel que soit le traitement psycho actif, on peut s’attendre à ce que le client puisse réduire la posologie d’au moins 50%* tout en en retirant un meilleur effet et plus de bien être. Si le neurofeedback est pratiqué suffisamment longtemps et au moins deux fois par semaine, il arrive souvent que les clients n’aient plus besoin de leur traitement*. »

* Toujours en accord avec le médecin traitant

Katie Campbell Daley, Docteur à l'hôpital pour enfants de Boston et à l'Ecole Médicale de Harvard 

« Dans l’ensemble, les résultats [de la recherche pour le traitement d’enfants atteints du trouble du déficit de l’attention et hyperactivité – TDA/H] préconisent l’utilisation de traitements multimodaux comprenant des médicaments, une assistance psychologique des parents/de l’école, et le neurofeedback pour le contrôle à long terme du TDA/H. Le neurofeedback en particulier fournit un effet durable même en l’absence de traitement médicamenteux stimulant… Les parents intéressés par un traitement qui ne soit ni médicamenteux ni psychologique peuvent poursuivre l’utilisation de thérapies complémentaires et alternatives. La thérapie la plus prometteuse selon les essais cliniques récents se révèle être celle du neurofeedback. »

Les rédacteurs de la revue Child and Adolescent Psychiatric Clinics of North America 

« Le neurofeedback répond aux critères de l’Académie Américaine de Psychiatrie des Enfants et des Adolescents comme recommandation clinique pour le traitement du trouble du déficit de l’attention et hyperactivité (TDA/H), de l’épilepsie, de l’anxiété (Trouble Obsessionnel Compulsif – TOC, Syndrome de Stress Post-Traumatique, phobies), de la dépression, des difficultés de lecture, et de la dépendance à l’alcool ou aux drogues. Cela suggère que le neurofeedback devrait toujours être envisagé par les cliniciens comme méthode d’intervention pour ces troubles. »

Eran Zaidel, Professeur de neuroscience comportementale et cognitive à l'Institut de Recherche sur le Cerveau de l'Université de Los Angeles

« Nous avons réalisé des études décisives indiquant en fin de compte que le neurofeedback fonctionne de façon importante. Le neurofeedback est encore considéré comme une médecine alternative, mais certaines personnes refusent totalement la médecine conventionnelle. Un très grand nombre de gens a vraiment hâte d’utiliser cette méthode. »

Thomas Brod, Psychiatre

« Le neurofeedback dynamique est un de ces outils très accessibles, et c’est un bon outil. Comme tous les outils, il ne marche pas pour tout le monde mais il est bénéfique à la plupart des gens. Il accélère la disparition des symptômes et le développement d’une saine autorégulation, c’est-à-dire qu’il aide le corps du patient à s’auto-ajuster. »