Neurofeedback Seine et Marne
Neurofeedback Dynamique NeurOptimal®

La méthode NeurOptimal®

Le Neurofeedback Dynamique est une méthode de mieux être unique basée sur une neuro-technologie de pointe qui permet d’aider le cerveau à se réorganiser de lui-même pour fonctionner au mieux de ses capacités.

Comment ?

En plaçant 2 capteurs sur le cuir chevelu et 3 sur les oreilles, le logiciel NeurOptimal® enregistre et analyse en temps réel les signaux (256 signaux par seconde) émis par l’activité électrique de votre cerveau pendant l’écoute d’une musique ou d’un film.

A mesure que la séance se déroule et selon un algorithme propre à NeurOptimal®, le logiciel renvoie au cerveau les variabilités d’activités – celles dépassant un certain seuil appelées ‘incohérences ou turbulences’ – en déclenchant de brèves interruptions de son, le plus souvent inaudibles à un niveau conscient.
Ces ‘feedback’ (retours d’information) auditifs permettent alors au système nerveux central de s’informer à chaque instant sur son propre fonctionnement et à se ré organiser en conséquence pour acquérir une plus grande fluidité et harmonie.
Tout ceci se fait naturellement, sans efforts requis de votre part !

Le logiciel agit comme un miroir qui renvoie au cerveau sa propre activité.
C’est comme lorsque vous vous regardez dans une glace chaque matin pour vous préparer avant de sortir ou d’aller travailler, vous vous apprêtez, arrangez vos cheveux, traitez les imperfections sur votre visage pour embellir votre image, corrigez votre posture etc.
Un ensemble d’indications vous sont renvoyées pour parfaire votre reflet.

Séance de Neurofeedback

Le Neurofeedback Dynamique opère de la même façon avec votre cerveau à travers les « feedbacks » (retour d’information sous forme d’interruptions de son) qui sont émis durant la séance. 
Il invite ainsi le cerveau à se corriger de lui-même en douceur et à son rythme, le laissant entièrement libre de gérer ses propres priorités. 
En cela, aucun effet secondaire ne peut survenir.

Soin neurofeedback

L’ensemble des corrections ainsi effectuées librement par le cerveau sont toutes gardées en mémoire et il en résulte peu à peu un mieux-être global (physique, psychologique, cognitif et émotionnel) et un déploiement significatif des performances (intellectuelles, créatives, artistiques, sportives, scolaires etc.)

Il est important de noter que même si les apprentissages acquis tiennent dans le temps, il est parfois utile de les renforcer au cours de l’année avec quelques séances supplémentaires espacées les unes des autres.

En résumé

Lors de chaque séance de Neurofeedback Dynamique, le logiciel NeurOptimal® envoie des informations à votre cerveau sur son propre fonctionnement, « principe de rétroaction », en réponse votre cerveau se réorganise et ses capacités d’auto-réparation et d’auto-régulation sont optimisées.

Vous l’aurez compris, aucun courant électrique n’est envoyé au cerveau du patient.
Le praticien n’influe pas non plus sur les optimisations ni sur l’ordre dans lequel le cerveau décide de les réaliser.

L’entraînement cérébral de NeurOptimal® favorise ainsi et en toute sécurité, le bien être et la santé dans sa globalité.

NeurOptimal® : une méthode unique !

La méthode a été développée au Canada par deux psychologues cliniciens, Susan et Valdeane BROWN et est issue de leurs nombreuses années de recherche dans le domaine des neurosciences.
Tous deux ont un panel de connaissances élargies, notamment le Docteur
V. Brown qui s’est formé en psychologie, en neurologie, aux mathématiques, en physique, en informatique et traitement du signal.
Ils fondent leur société « Zengar Institute » en 1996 et travaillent avec des systèmes de neurofeedback existants dont ils vont se servir pour créer en 2001, leur propre méthode qui va se perfectionner avec le temps et dont la renommée actuelle est florissante !

La spécificité du Neurofeedback Dynamique de NeurOptimal® face aux autres types de neurofeedback tel que le linéaire qui utilise une norme de référence ou une moyenne préétablie pour y orienter l’activité cérébrale afin qu’elle se régule, réside dans l’unique prise en compte des changements d’intensité des signaux électriques perçus sur l’ensemble du cerveau durant la séance. Ainsi, son travail est seulement de renvoyer au cerveau en temps réel, l’information liée à ces variations spécifiques détectées pour que celui-ci opère les rectifications qui lui semblent appropriées à l’instant T en toute autonomie.
La régulation se fait de manière automatique, naturelle et inconsciente comme lorsque le corps s’ajuste pour rééquilibrer son fonctionnement lors de différence de température prononcée ou lors de l’augmentation soudaine de sucre dans le sang.

Toute l’expertise et l’efficacité de ce système repose sur la prise en compte et le respect total de l’intelligence phénoménale et innée de notre corps ! De ce fait, en coopérant main dans la main avec l’énergie du vivant sans lui imposer la moindre direction, il ne peut y avoir d’effets indésirables (ou secondaires) possibles.

La personne reste passive, ou plutôt se divertit en regardant un film ou en écoutant de la musique si elle ne somnole pas pendant la séance et le travail lui, se fait ! Et en toute sécurité.

Tableau comparatif de NeurOptimal® et des systèmes dits « classiques »

NeurOptimal®

Les autres systèmes de neurofeedback

Aucun diagnostic n’est requis: la méthode invite le cerveau à faire ses choix en toute liberté Un diagnostic est nécessaire
Système d’entrainement qui favorise la résilience et la flexibilité du cerveau, menant à la résolution de tout type de difficultés Reconnus comme un traitement
Le système est entièrement automatisé et très simple à utiliser Un ensemble de compétences spécifiques est exigé
Aucun effet secondaire connu Des effets secondaires et indésirables sont possibles
Aucun effort n’est exigé pendant la séance, l’utilisateur se détend et se divertit Des efforts conscients de la part de l’utilisateur sont requis durant les séances
100% non-invasif puisque le système laisse le cerveau choisir le fonctionnement qui lui convient le mieux Des normes sont conçues et orientent le cerveau dans une direction ou une autre pour assurer sa régulation

Historique du neurofeedback : quelques dates clés à retenir 

La pratique du neurofeedback ne date pas d’hier…

  • A la fin du XIXe siècle, Richard Caton, médecin anglais, fit l’intéressante découverte d’un lien de cause à effet entre l’activité électrique du cerveau d’un animal et son activité mentale.
  • Dans les années 20, Hans Berger, neuropsychiatre allemand, établit le même constat que son prédécesseur en enregistrant le tout premier électro-encéphalogramme humain et pensait déjà que certaines variabilités dites « anormales » reflétaient des désordres cliniques.
  • En 1971, Mr Sterman utilisa le neurofeedback pour diminuer le nombre de crises d’épilepsie et cela fonctionna !
  • En 1989, des protocoles précis de neurofeedback sont appliqués à des vétérans du Viêtnam pour traiter le syndrome de stress post-traumatique, puis l’alcoolisme.

C’est aussi à cette période que les premiers équipements de neurofeedback informatisés apparurent…

Et aujourd’hui…

Les applications du neurofeedback sont étendues et leur mode d’emploi reste très hétérogène. Des professionnels de santé tels que des médecins, neurologues ou psychiatres pratiquent le neurofeedback dits « classiques » pour traiter plusieurs symptômes spécifiques.
Nous trouvons également de plus en plus de professionnels du bien être comme les thérapeutes et même depuis peu, des particuliers qui utilisent des systèmes de neurofeedback entièrement automatisés comme NeurOptimal® qui a fêté sa 18e année d’existence ! Et dont la simplicité d’utilisation et la philosophie des créateurs séduisent de plus en plus…

Actuellement, on dénombre des praticiens NeurOptimal® dans plus de 17 pays avec au compteur, plus de quatre millions d’heures d’utilisation dans le monde ! Un beau succès qui s’intensifie!